La terrasse et la piscine, après la salle bain, font partie des espaces qui sont toujours ou presque toujours mouillés. Si la terrasse et la piscine sont faites de béton ou autre matière imperméable, aucun problème. Par contre, les choses sont tout à fait différentes s’il s’agit de constructions en bois. En effet, le bois à l’eau en horreur. Ainsi, il est primordial de bien choisir le type de bois pour réaliser des constructions comme une terrasse ou une piscine pour éviter les mauvaises surprises. Quels types de bois faudrait-il alors privilégier pour une terrasse ou piscine ? L’article vous donne la réponse.

Pas de bois sec !

Si pour ce type de constructions vous avez pensé à du bois sec comme le pin ou le hêtre, comme beaucoup vous êtes dans l’erreur. Il est vrai que les bois secs sont qualifiés ainsi en raison de leur capacité à se débarrasser de leur humidité. Toutefois, il faut savoir que ces bois sont aussi très sensibles à l’humidité. Un peu d’eau suffit à réduire la solidité de ces bois et une humidité constante peut réduire considérablement leur longévité. Ce qui n’est pas idéal pour une terrasse et une piscine.

Des bois exotiques

Les bis aux essences exotiques, aussi appelés « bois de classe cinq » sont connus pour leur remarquable aptitude à résister à l’humidité. Ces bois sont idéals pour les constructions en extérieur qui risquent d’être très souvent mouillées. Ce qui est le cas d’une piscine et d’une terrasse.

Teck, cumaru, ipé, iroko… il existe une soixantaine de bois exotiques qui feront parfaitement l’affaire pour réaliser une terrasse et une piscine.

Le bois composites

Le bois composite a des qualités proches des bois exotiques. La seule différence étant que celui-ci ne se présente pas sous la forme d’un unique bois massif, mais d’un mélange de plusieurs types de bois. Cette combinaison confère au bois composite une très grande résistance, aussi bien aux contraintes physiques (pression, poids) qu’à l’humidité.