Pour protéger votre potager, exit les produits chimiques, favorisez les solutions naturelles, et vous verrez que la qualité de vos récoltes s’en trouveront améliorées.

Protéger le potager du mildiou

Maladie qui attaque principalement les tomates, les pommes de terre et les aubergines, le mildiou se reconnaît par l’apparition de taches brunes sur les feuilles, qui ensuite deviennent vert foncé avant de devenir complètement marron, pour s’étendre vers les tiges. A ce stade vous pouvez encore sauver votre plant, en retirant les parties malades. Utilisez un couteau bien aiguisé ou un sécateur bien aiguisé et préalablement stérilisé avec de l’alcool à 70°C. Coupez toujours dans la partie saine. Faites de même pour chaque plant atteint. Cependant, ne laissez pas les parties ôtées au pied de vos plants, mais dans un seau, puis brûlez-les. Pour empêcher la maladie de revenir, pulvérisez vos plants avec de la décoction de prêle ou de la bouillie bordelaise.

proteger-potager-2

Protéger le potager des limaces et des escargots

Véritable fléau pour les jeunes légumes et les salades, les limaces et les escargots dévorent tout !!!! Pour protéger vos parterres, ne jetez plus vos coquilles d’œufs, mais disposez les au pied des plants pour empêcher les envahisseurs d’y grimper. Faites-en de même avec le marc du café. Une autre astuce est de récupérer les coupes de cheveux et de les répartir sur le sol. Irritées, les limaces se déshydrateront en bavant.

Protéger le potager contre les pucerons

Contre les pucerons, laissons faire la nature. La coccinelle, cette petite « bête à bon dieu » est un grand mangeur de pucerons !!! Ces derniers sucent la sève des parties tendres de la plante et de ce fait en limite la croissance. Les coccinelles sont attirées par les espaces fleuries de votre jardin, les fleurs sauvages et les chardons. Sachez que plus il y a de pucerons, plus il y aura de coccinelles.